DE | FR | IT

S'installer en Suisse

Vous venez d’arriver en Suisse. Êtes-vous vous-même, ou un proche touché(e) par le diabète? Nous vous aidons volontiers !

Conseils:

Devenez membre de l’association du diabète de la région ou du canton dans lequel vous venez de vous installer. Vous recevrez notre journal du diabète (djournal), des conseils professionnels au sujet du diabète et de l’alimentation, du matériel (accessoires en lien avec le diabète, sauf médicaments) à des prix avantageux et bien d’autres choses !

Assurance-maladie lors de diabète :

Nous ne pouvons pas vous recommander de caisse particulière, étant donné que l’assurance de base obligatoire en Suisse (réglementée par la LAMal, la Loi suisse sur l’assurance maladie) couvre les mêmes prestations pour tous : en principe, la couverture du diabète, y compris stylos et pompes, ainsi que bandelettes (type 1: toutes les bandelettes; type 2: 400 bandelettes par an) est très bonne. La LAMal prévoit aussi le remboursement du conseil et de l'instruction en diabétologie et en diététique par des professionnels.

Malheureusement, les assurances complémentaires, réglementées par le droit privé, sont proposées aux  tarifs habituels du marché (en fonction du risque) et sont quasiment hors de prix. Cela signifie qu’il est pratiquement impossible pour une personne diabétique de souscrire à une assurance privée ou semi-privée.

Mais comme expliqué plus haut, l’assurance de base offre une bonne couverture des coûts de la santé.

Nous recommandons les soins de podologie (soins des pieds), non remboursés mais dont les prix sont comparables à ceux des coiffeurs. Ces prestations sont proposées par certaines de nos associations. Renseignez-vous.

D'une manière générale vous n'avez pas é vous faire de souci au sujet de la qualité de la prise en charge du diabète en Suisse car:

sont couverts par l’assurance de base obligatoire.

Nous vous recommandons fortement d'examiner plusieurs offres de différentes caisses (p. ex. sur le site de comparaison de l'Office fédéral de la santé ou encore sur www.comparis.ch) et de prendre votre décision en comparant les prestations et les coûts. En Suisse, il est possible de changer de caisse-maladie à chaque début d'année!

Quelques mots pour les personnes arrivant de l’étranger au sujet de  notre système, d'assurance-maladie avec ses franchises et ses quotes-parts. Pour chaque assurance, vous pouvez choisir entre différentes franchises, la franchise minimale étant de 300 francs. Pour des franchises plus élevées, vous bénéficiez d’un rabais des primes (cotisations). La franchise est la partie des coûts prise en charge par l'assurance-maladie obligatoire que vous devez payer de votre poche. A cela s’ajoute une quote-part d'actuellement 10%. Une fois que la franchise choisie est atteinte, vous devez payer 10% de chaque prestation de l'assurance-maladie obligatoire, jusqu'à un maximum de 700 francs par an.
Les malades chroniques doivent donc payer 1000 francs par an au moins. Les coûts excédentaires sont pris en charge par l’assurance-maladie obligatoire. Les enfants et adolescents jusqu’à 18 ans ne paient pas de Franchise ni de quote-part. Celles-ci ne doivent pas non plus être payées pendant la grossesse. (uniquement lors d'une grossesse « normale »: tout risque particulier, p. ex. diabète gestationnel, est considéré comme une maladie et soumis à la franchise et à la quote-part).

Nous espérons que ces informations vous seront utiles. Si vous avez d’autres questions sur la prise en charge par les assurances en Suisse, n’hésitez pas à nous écrire.

Nous vous souhaitons tout de bon pour votre installation en Suisse !

Commandez maintenant la brochure «Diabète mellitus»
boutique en ligne