Communiqué de presse pour la Journée mondiale du diabète: accès aux connaissances et aux soins du diabète

14.11.2022 – A l’occasion de la Journée mondiale du diabète, diabètesuisse et ses organisations régionales attirent l’attention sur cette maladie métabolique et ses conséquences au moyen de réunions d’information, d’un film pour la Suisse romande et de mesures de la glycémie.

On estime qu’un demi-million de personnes en Suisse sont diabétiques, dont près de 90 % de type 2. A l’échelle mondiale, on compte plus de 537 millions de diabétiques. Selon les calculs de la Fédération internationale du diabète (IDF), le nombre de personnes affectées par le diabète dans le monde pourrait augmenter encore plus fortement que prévu d’ici 2045. 100 ans après l’invention de l’insuline, cette prédiction conduit à insister davantage sur l’accès au traitement. C’est le volet «Access to diabetes care» de la JMD.

Le Prof. ém. méd. Peter Diem, président de diabètesuisse, atteste que les soins médicaux de base sont assurés pour toutes les personnes diabétiques en Suisse. Malheureusement, il n’en va pas de même partout dans le monde. Une personne sur deux qui aurait besoin d’insuline n’y a pas accès. La principale raison est l’énorme différentiel économique, social, politique et culturel entre les pays industrialisés et ceux dits en voie de développement.

Le thème inclut aussi «l’accès aux connaissances sur le diabète»: en la matière, qu’il s’agisse de prévention, de dépistage précoce ou encore de statistiques, il reste fort à faire en Suisse. Seule la connaissance d’un mode de vie sain, diminuant le risque de diabète, et la prise de conscience de ce qu’est une vie avec la maladie peuvent remédier à cette situation et réduire les coûts qui en résultent. La Journée mondiale du diabète vise à sensibiliser la population. Quand, sinon maintenant?

Informez-vous sur les activités des associations régionales du diabète sur www.diabetesuisse.ch et abonnez-vous à «diab-news» pour en savoir plus sur le diabète sucré, son traitement et sa prévention.