L’inclusion de la podologie dans l'AOS le 1er janvier 2022

Tout vient à point à qui sait attendre ! Lors de sa séance du 26 mai 2021, le Conseil fédéral a décidé que les soins podologiques médicaux dispensés par des podologues à des personnes diabétiques seront désormais pris en charge par l’assurance obligatoire des soins (AOS). Cette décision va aider à pallier le manque de professionnels qualifiés dans le domaine de la podologie médicale.

Cela fait plus de huit ans que diabètesuisse, la Société Suisse d'Endocrinologie et de Diabétologie (SSED) ainsi que QualiCCare se battent pour une meilleure prise en charge des personnes diabétiques dans le domaine de la podologie. Des soins podologiques médicaux réguliers sont nécessaires pour éviter les complications, pouvant aller jusqu’à l’amputation. Après la présentation du projet en consultation l’été dernier, le Conseil fédéral vient à présent de décider que les soins podologiques médicaux dispensés par les podologues (sur prescription médicale) aux personnes atteintes de diabète seraient désormais remboursés dans le cadre de l’assurance obligatoire des soins. Actuellement, l’AOS ne les rembourse que s’ils sont prodigués par du personnel infirmier.

L’inclusion de la podologie dans l’AOS requiert des adaptations dans l’ordonnance sur l’assurance-maladie (OAMal) et dans l’ordonnance sur les prestations de l’assurance des soins (OPAS). Ces modifications entreront en vigueur le 1er janvier 2022.

> Communiqué de presse sur les soins podologiques médicaux : le Conseil fédéral améliore l’accès pour les personnes diabétiques

Informations sur la consultation spécialisée

Pour en savoir plus sur la podologie médicale et sur les moyens d’éviter les complications du diabète et les amputations du pied, vous pouvez consulter notre site Web.