Réactions cutanées dues au FreeStyle Libre

diabètesuisse a reçu plusieurs messages de personnes diabétiques indiquant qu’elles souffraient de problèmes cutanés lors de l’utilisation du système de mesure de la glycémie «FreeStyle Libre» collé à même la peau. Vous trouverez ici un bref aperçu des problèmes de peau liés au système FreeStyle Libre qui ont été signalés.

Depuis sa mise sur le marché en 2017, de nombreuses personnes diabétiques bénéficient du système FreeStyle Libre, qui permet d’enregistrer en continu les valeurs de glycémie par «scannage» du capteur collé à même la peau. De plus en plus d’utilisateurs signalent des réactions cutanées de différents types.

Abbott AG, la société qui fabrique le système Freestyle Libre, précise que pour les capteurs, elle a recours à un adhésif médical qui a été testé conformément à la norme internationale requise pour l’évaluation biologique des dispositifs médicaux. Lors de ces tests, seuls quelques utilisateurs ont présenté des réactions cutanées. La société recommande aux personnes concernées d’en discuter avec leur médecin compétent.

Comme l’article du Dr méd. Lea Slahor l’indique dans le d-journal de juin/juillet 2019 (DE), dans la plupart des cas, il ne s’agit pas de réactions à la colle, mais d’une réaction allergique assez rare aux composants plastiques du capteur ou d’un eczéma de contact toxique qui peut survenir en raison de lésions cutanées directes causées par différentes substances. Dans les deux cas, l’arrêt du traitement est recommandé.

Si des réactions cutanées dues à une forte adhérence du film adhésif (p. ex. peau très fine d'enfant) apparaissent au moment du décollage du capteur, des sprays médicaux peuvent être utilisés (p. ex. NILTAC) pour atténuer l’irritation de la peau.