Coronavirus: Les faits les plus importants en un coup d'œil

La situation concernant la pandémie reste défavorable. L’arrivée des températures hivernales impose de conserver les mesures de protection et fait régner un certain nombre d’incertitudes. Découvrez les consignes et recommandations pour les personnes souffrant de diabète.

Vaccination de rappel (booster)

diabetesuisse conseille la vaccination de rappel (troisième dose ou booster) à tous les diabétiques faisant partie des « personnes particulièrement vulnérables ». Ce groupe comprend les personnes de plus de 65 ans, mais aussi celles qui présentent des complications tardives du diabète ou d’autres facteurs de risque tels que l’obésité ou une valeur HbA1c supérieure à 8 % (conformément à l’ordonnance 2 de l’OFSP du 16 avril 2020). Toutes les personnes habilitées peuvent s’inscrire à partir de début novembre pour recevoir une dose de rappel.

L’extension accordée par l’autorité sanitaire Swissmedic en date du 26 octobre 2021 ne concerne actuellement que les « personnes particulièrement vulnérables ». Pour le moment, la dose de rappel après six mois n’est pas recommandée aux diabétiques n’appartenant pas à ce groupe cible. Elles ne sont d’ailleurs pas autorisées à la recevoir.

Quelles précautions s’appliquent aux personnes diabétiques ?

  1. Dans l’ordonnance 2 du 16 avril 2020, le Conseil fédéral a précisé les mesures de protection pour les personnes particulièrement vulnérables. Les personnes diabétiques sont considérées comme «particulièrement à risque» si elles ont plus de 65 ans ou si elles présentent des complications tardives, en plus du diabète, ou un taux d’HbA1c supérieur à 8% (annexe 6, point 4). Cette ordonnance est encore en vigueur dans la situation actuelle.
  2. Les personnes diabétiques doivent continuer à respecter les directives générales, au niveau fédéral et cantonal (règles d'hygiène et de conduite, port obligatoire du masque, etc.) et, si possible, travailler à la maison. En cas de doute concernant une situation professionnelle en particulier, le médecin traitant décidera en dernier ressort si le travail peut ou non être repris sur le lieu de travail.
  3. Respectez vos visites de contrôle et vos consultations ambulatoires prévues dans le cadre de votre diabète, et ce malgré les restrictions. Un diabète bien contrôlé est l'une des mesures les plus importantes pour rester en bonne santé pendant les périodes de grippe et de coronavirus (type 1 et 2). S’ils sont disponibles, les services de télémédecine peuvent apporter une aide supplémentaire.

La vaccination COVID-19

Information concernant la vaccination COVID-19 pour les personnes diabétiques

Information concernant la vaccination pour les enfants atteints de diabète

  • Les enfants et adolescents atteints de diabète de type 1 n’appartiennent pas au groupe de risque et n’ont pas d’inconvénient par une vaccination ultérieure. 
  • Le groupe de travail de la Société Suisse d’endocrinologie et diabétologie pédiatriques (SSEDP), les enfants et adolescents atteints de diabète de type 1, même s'ils ont une valeur d'HbA1c ≥ 8%, ne présentent pas de risque accru selon les connaissances actuelles d'évolution de COVID-19 sévère. La SSEDP préconise donc de ne pas donner la priorité de vaccination à ces patients. Pour les mêmes raisons évoques, l'entourage d'un enfant avec diabète ou atteint d'un trouble hormonal n'est en principe pas consideré comme groupe prioritaire.

L'actualité sur le coronavirus 2020

Liens externes sur Corona